Actualités de l'informatique - Page 92 sur 92 - SOLUTION MICRO
Horaires d'ouverture:  Lun‑Ven  08:00‑19:00   Samedi: Sur rendez-vous
Nous appeler:  06 10 68 58 35

Actualités de l’informatique

SOLUTION MICRO > Actualités de l’informatique
GPT-2, cette intelligence artificielle pourrait devenir l’arme ultime des trolls

GPT-2, cette intelligence artificielle pourrait devenir l’arme ultime des trolls

GPT-2, cette intelligence artificielle pourrait devenir l’arme ultime des trolls
Des chercheurs viennent de publier le code d’une intelligence artificielle capable de créer des textes intelligibles à partir de n’importe quel bout d’information. Une technologie qui pourrait être utilisée de façon malveillante pour diffuser de la propagande et manipuler l’opinion publique.

Voir l’article complet

Trois entreprises sur quatre reviennent en arrière sur leur migration vers le cloud

Trois entreprises sur quatre reviennent en arrière sur leur migration vers le cloud

Selon une enquête du cabinet IHS Markit, 74% des entreprises interrogées sont revenues en arrière sur la migration d’une application informatique vers le cloud. Deux principales raisons sont invoquées : un problème de performances et des considérations de sécurité.

La migration vers le cloud n’est pas une décision irréversible. Près de trois entreprises sur quatre sont déjà revenues en arrière en remettant dans leur datacenter une application qu’elles avaient migré dans le cloud. Tel est le surprenant résultat de l’enquête menée par le cabinet IHS Markit auprès de 350 entreprises de plus de 500 personnes dans huit pays, dont la France.

Tendance à l’hybridation

Cette décision n’exprime pas une déception envers le cloud. Selon le cabinet IHS Markit, elle traduit plutôt une volonté d’hybridation du système d’information par les entreprises et la tendance au multi-cloud, c’est-à-dire au recours à plusieurs prestataires de cloud. La construction de ce système hybride obéit à des décisions dynamiques dans les deux sens. Il n’y a pas de remise en cause des bénéfices du cloud. Il y a juste une prise de conscience qu’il n’est pas la réponse à tous les cas d’usage.

Le cabinet rappelle que les géants du cloud d’infrastructure, comme Amazon Web Service ou Microsoft Azure, ont tous pris acte de cette réalité et proposent maintenant des solutions pour faire tourner leurs environnements dans le datacenter de leurs clients.

La sécurité, problème plus épineux

Les entreprises invoquent plusieurs raisons pour justifier leur retour en arrière. Deux arrivent en tête pour 52% d’entre elles : un problème de performances et des questions de sécurité. Si le souci de performances du cloud, rencontrés dans certaines applications, a toutes les chances de se résorber dans le temps, les préoccupations de sécurité risquent de perdurer, estime IHS Markit. D’autant que leur perception varie selon qu’on affaire au PDG, au directeur du système d’information ou au responsable de la sécurité informatique. ” C’est un problème plus épineux, car de nombreuses entreprises ne savent même pas qui devrait assumer le fardeau d’assurer une sécurité adéquate dans le cloud, et encore moins d’un bout à l’autre du système d’information “, note le cabinet.

Deux autres raisons sont avancées pour le retour d’application sur site : déploiement temporaire en attente d’une mise à niveau de l’infrastructure interne (40% des réponses) et changement des contraintes réglementaires (21% des réponses).

AMD dégainerait ses nouveaux processeurs Threadripper dès le mois prochain

AMD dégainerait ses nouveaux processeurs Threadripper dès le mois prochain

La nouvelle vague de processeurs très haute performance et bourrés de coeurs d’AMD, les Threadripper de troisième génération, déferlerait dans le commerce à la mi-novembre.

Après les puissants Ryzen 9 3000, c’est au tour des Threadripper de série 3 de faire leur entrée. Le site Videocardz.com aurait mis la main sur un document directement fourni par l’une de ses sources chez AMD qui mentionne l’arrivée de trois grosses puces pleines de coeurs. Une arrivée qui se ferait d’ailleurs en deux temps pour être très précis.

Ainsi les premiers Threadripper 3, dont le lancement pourrait survenir le 5 novembre prochain, auraient pour référence 3960X, 3970X et 3990X. Les deux premiers seraient disponibles à partir de la fin du même mois (aux alentours du 19), en même temps que les cartes mères les supportant, celles dont le chipset répond au doux nom de TRX40 (socket TR4+). Des cartes qui pourraient être annoncées et présentées également à partir du 5 novembre par les partenaires usuels d’AMD que sont Asus, MSI, Gigabyte ou encore ASRock.

Le Threadripper 3990X n’arriverait que plus tard, dans le courant du premier trimestre 2020. Le mois de janvier est clairement indiqué dans le document récupéré par Videocardz, mais comme une date n’est jamais gravée dans le marbre en matière de lancement, nous préférons ne pas trop nous avancer.
Vingt quatre coeurs pour ouvrir le bal, 64 pour plus tard ?

En matière de caractéristiques techniques, aucune information précise n’est présente dans le document. Toutefois, selon les pré-annonces faites par AMD et toutes les dernières rumeurs, le 3960X serait un processeur à 24 coeurs / 48 threads, construit autour de l’architecture Zen 2 et gravé en 7 nm… et il faudra se contenter de cela pour l’instant.

Logiquement, le 3970X devrait proposer plus d’unités (28 ou 32) et il se murmure que le 3990X disposerait pour sa part de 64 coeurs hyperthradés… un monstre en somme. Il faudra sans doute attendre le CES 2020 pour avoir toutes les informations à son propos. En effet, AMD ne prévoirait pas de le présenter en intégralité le 5 novembre prochain mais simplement de le mentionner.